Bien grandir, mieux dormir plus d’énergie, moins d’agressivité, plus de concentration, moins d’anxiété, des os solides, un cerveau en forme, des émotions équilibrées…

 

Toujours inquiets, vaguement coupables, les parents veulent le meilleur pour leurs enfants.

De nos jours nous trouvons de nombreux compléments alimentaires destinés aux enfants, qui prétendent combler les carences dues à une alimentation déséquilibrée. Ce qui relance le débat entre les partisans et les détracteurs des compléments alimentaires. Et engendre une confusion dont les parents, pris entre la culpabilité de « mal nourrir » leurs enfants et la craintes de jouer avec leur santé, se seraient bien passés.

 

Que sont les omégas 3 ? Où les trouve-t-on ?

  • Les omégas 3 sont de acides gras que l’organisme ne peut pas fabriquer et qui doivent être trouvés dans l’alimentation. Ils sont ainsi appelés acides gras essentiels. On les trouve par exemple dans l’huile de colza et l’huile le lin, mains surtout dans les poissons gras comme le saumon, le hareng, les sardines,…
    Il est recommandé de rechercher ces omégas 3 dans l’alimentation quotidienne, et d’éviter si possible, de les prendre sous forme de complément alimentaire en capsules. Un micro ou macro nutriment est mieux assimilé s’il est pris à dose physiologique dans l’alimentation, accompagné d’une multitude d’autres micronutriments qui interagissent et se régulent entre eux.
  • Nos enfants n’arrivent pas à manger équilibré et obtenir en suffisance tous les nutriments, vitamines et micronutriments nécessaires à leur développement. Ceci soit à cause de la composition de leur alimentation, soit par la qualité de la nourriture consommée.

 

Quels sont les principaux effets de l’apport en oméga 3 sur le développement des enfants ?

  • Les lipides influencent les fonctions de nos neurones, en changeant les caractéristiques des membranes cellulaires, l’expression de certains gènes et les paramètres de l’inflammation. Tout cela joue un rôle majeur dans le développement, la croissance cellulaire et le métabolisme. Ainsi, les omégas 3 sont essentiels au fonctionnement optimal de notre système cérébral.
  • Un effet bénéfique des omégas 3 est ainsi reconnu déjà in utéro en période prénatale.
    La femme enceinte doit donc veiller à un apport adéquat de cet acide gras essentiel déjà lors des premiers mois de grossesse, mais également pendant la période d’allaitement. Les omégas 3 améliorent les fonctions cognitives à long terme de l’enfant.
  • Enfants hyperactifs et agités. Enfants ayant des problèmes de concentration et d’apprentissage. Etat dépressif
    Certaines études ont effectivement montré un effet bénéfique des omégas 3 pris en supplémentation dans le traitement de certaines dépressions et dans l’altération de certaines fonctions cognitives. Mais ceci sous contrôle médical uniquement, et à dose spécifique et pour une durée définie. On traite ici une pathologie avec un principe actif: les omégas 3.
Trucs et astuces

OMÉGA 3 – COMPLÉMENT ALIMENTAIRE POUR LES ENFANTS

Bien grandir, mieux dormir plus d’énergie, moins d’agressivité, plus de concentration, moins d’anxiété, des os solides, un cerveau en forme, des émotions équilibrées...

En savoir plus

 

Blog

Comme les plantes, les enfants ont parfois besoin de tuteurs pour grandir

Alors que j’étais tranquillement assise sur mon balcon à observer mes différentes herbes aromatiques et plantes, j’ai réaliser à quel point...

En savoir plus

Retour en haut