Entre détachement et investissement personnels trop importants, il est souvent difficile pour les parents de trouver le juste milieu face aux devoirs à domicile que leurs enfants ramènent chaque soir de l’école.

Une fois que chacun a bien compris qu’il faut accompagner le petit écolier et non pas l’assister, la tâche peut commencer sur des bases saines. Comment trouver la bonne attitude entre démarche de "mettre la pression" et celle d’uniquement contrôler, que les devoirs ont été faits ?

 

Si vous aussi vous appréhendez ce moment de la journée, voici quelques clés pour vous permettre de l’affronter le plus sereinement possible

  • Lorsque les devoirs commencent, éteignez la télévision, mettez l’ordinateur en veille, et retirez de son environnement tout ce qui est susceptible de distraire votre fils ou votre fille.
  • L’idéal est d’installer un bureau dans la chambre de votre enfant, au calme. Seulement voilà, tous les enfants sont différents … Le vôtre préfère travailler dans la cuisine avec de la musique en bruit de fond ? Si vous constatez que cela fonctionne, pourquoi pas ? S’il se sent à l’aise, il sera plus performant. Adaptez-vous à son rythme : c’est à lui de décider s’il préfère se mettre au travail immédiatement en rentrant ou s’il préfère attendre la fin du goûter.
  • Ne critiquez pas les devoirs et le corps enseignant devant lui, y compris si vous estimez avoir de bonnes raisons pour le faire. Positiver le stimulera dans son effort.
  • A la maison, prévoyez d’avoir un bon dictionnaire dans votre bibliothèque, un atlas récent, des feuilles de papier pour les brouillons et tous ces outils bien utiles pour ce genre d’activité.
  • Ce n’est pas parce que vous contraindrez votre enfant à passer trois heures le nez rivé sur ses cahiers qu’il fournira pour autant un travail efficace. Si l’enfant ne retient rien de ce qu’il est censé apprendre autant dire que la méthode est inutile.
  • Adaptez-vous au travail qui lui est demandé: s’il a un exercice à réaliser, faites-lui lire à haute voix l’énoncé et vérifiez qu’il a bien compris ce qui lui est demandé. S’il doit préparer un exposé, encouragez-le à s’y prendre suffisamment tôt pour trouver la documentation nécessaire et rédiger son texte. S’il doit mémoriser un texte ou des tables de multiplication, vérifiez s’il a une mémoire auditive ou visuelle. Dans le premier cas, l’utilisation d’un magnétophone sur lequel il pourra enregistrer sa leçon et la réécouter sera pratique.
  • Examinez avec lui l’emploi du temps de sa semaine. Souvent, certains professeurs planifient les devoirs à l’avance, ce qui permet de prendre de l’avance ou non.
  • Et n’oubliez pas la règle d’or pour ces moments d’étude du soir: ne vous énervez pas et évitez les tensions… Elles n’ont jamais aidé personne à se concentrer.
Trucs et astuces

OMÉGA 3 – COMPLÉMENT ALIMENTAIRE POUR LES ENFANTS

Bien grandir, mieux dormir plus d’énergie, moins d’agressivité, plus de concentration, moins d’anxiété, des os solides, un cerveau en forme, des émotions équilibrées...

En savoir plus

 

Blog

Comme les plantes, les enfants ont parfois besoin de tuteurs pour grandir

Alors que j’étais tranquillement assise sur mon balcon à observer mes différentes herbes aromatiques et plantes, j’ai réaliser à quel point...

En savoir plus

Retour en haut