Le prurit lié à la sécheresse cutanée sévère est à l’origine de bien des maux.

 

Les symptômes

La dermatite atopique de votre enfant se traduit par une peau sèche, des plaques d’eczéma et des démangeaisons (appelées prurit par les dermatologues), qui évolue par poussées. La peau tiraille et démange. Elle présente des squames et parfois des plaques rouges rugueuses sur le visage et le corps, dans les plis du cou, des coudes, des genoux et aux extrémités.

 

Le cercle vicieux de l’atopie

Si le grattage apporte un soulagement temporaire, il entretient l’altération de la barrière cutanée. Cette altération favorise donc la pénétration d’allergènes et de composants irritants qui entraînent de nouvelles démangeaisons, c’est le « cercle vicieux » de l’atopie.

 

Comment faire une toilette douce ?

  • La toilette doit être un moment très doux pour limiter le risque d’aggravation. Cela se passe par quelques gestes simples et le choix de produits adaptés à la peau de votre enfant.
  • Préférer les douches et les bains à l’eau tiède (35°) pour ne as provoquer ou réactiver les démangeaisons.
  • Dans le bain, rajouter de l’huile pour neutraliser les effets desséchants de l’eau calcaire (préférer un produit neutre, ne contenant pas d’huile d’amande douce)
  • Utiliser un produit nettoyant adapté à la fragilité de la peau (certains portent l’appellation « syndet »).
  • Bien rincer pour éliminer toute trace de produit.
  • Sécher la peau en tamponnant tout doucement sans frotter.
  • Ne pas utiliser de gant de toilette, mais préférer la douceur de la main.
  • Couper court les ongles de votre enfant.

 

Comment appliquer la crème hydratante ?

  • L’application quotidienne d’une crème hydratante permet d’apporter à la peau des lipides spécifiques qui lui font défaut afin de reconstituer la barrière cutanée.
  • Commencer par se laver les mains.
  • Mettre du baume dans les mains et se les frotter l’une contre l’autre.
  • Commencer par mettre du baume sur le visage et faisant des petits ronds sur les joues et le front. Ne pas oublier le cou.
  • Appliquer ensuite sur le ventre.
  • Pour les bras, partir de la main et pour aller à l’épaule.
  • Faire pareil pour les jambes en étalant des pieds jusqu’aux cuisses.
  • Et pour finir le dos.

 

Comment améliorer facilement la vie quotidienne ?

Des mesures de prévention simples et bien appliquées, peuvent s’avérer très efficace pour limiter ou prévenir l’apparition des symptômes de la dermatite atopique en contrôlant l’environnement de celui qui en soufre. Il s’agit prioritairement de limiter la sécheresse cutanée et d’éviter le contact avec des allergènes et les irritants.

 

Vêtements

  • Les laver avec une lessive sans assouplissant, sans parfum ni phosphates et bien rincer le linge (utiliser les lessive avec le sigle « aha »).
  • Choisir le coton plutôt que la laine ou les synthétiques.

 

Environnement / Habitat

  • Supprimer le tabac dans les lieux fréquentés par la personne atopique.
  • Faire la chasse à la poussière.
  • Lutter contre acariens en traitant très régulièrement la literie, les moquettes, les fauteuils, les peluches, les rideaux, les tentures, etc. avec des produits acaricides.
  • Limiter les peluches et les laver souvent.
  • Éviter les animaux de compagnie à poils et à plumes.
  • Ne pas surchauffer le logement pour éviter la sudation (<19°).
  • Aérer régulièrement le logement, en hiver comme en été.
  • Eviter les pièces humides avec moisissures.

 

Alimentation

  • Privilégier une alimentation saine, sans conservateur, colorant ou additif divers; éviter bonbons, gommes à mâcher et boissons sucrées, etc.
  • Privilégier les aliments bio et l’eau comme boisson.
  • Réaliser et manger des repas variés et équilibrés: il faut manger de tout pour ne manquer de rien. Respecter les heures des repas et manger tous ensemble.
  • Supprimer les allergènes alimentaires détectés.
Trucs et astuces

OMÉGA 3 – COMPLÉMENT ALIMENTAIRE POUR LES ENFANTS

Bien grandir, mieux dormir plus d’énergie, moins d’agressivité, plus de concentration, moins d’anxiété, des os solides, un cerveau en forme, des émotions équilibrées...

En savoir plus

 

Blog

Comme les plantes, les enfants ont parfois besoin de tuteurs pour grandir

Alors que j’étais tranquillement assise sur mon balcon à observer mes différentes herbes aromatiques et plantes, j’ai réaliser à quel point...

En savoir plus

Retour en haut